Vous vous souvenez, j’avais lancé un appel via le blog, pour que d’autres blogueurs nous racontent quelles habitudes ils avaient adopter pour « devenir acteur de leur santé ».
Quel succès!
Alors aujourd’hui, voila ce cadeau: 20 histoires inspirantes.

Loïc, se soigner autrement

“J’ai pris pour habitude de sentir comment ce que je vis, apprends ou découvre, résonne en moi. Comment je le sens dans mon corps, ce que cela me fait. Inutile de rentrer en méditation des heures, juste une attention à mes sensations…
Alors que j’étais étudiant à la faculté de médecine de Tours, en plein mois d’avril, je me suis mis à souffrir de maux de ventre.. .Je suis allé voir mon médecin de famille qui après m’avoir raconté ses premières années à la fac, un sourire nostalgique aux lèvres, m’a prescrit sans grand suspens du spasfon. En sortant de chez lui, je me souviens attendre au feu pour traverser et aller à la pharmacie… et avant que le feu ne passe au vert, tourner les talons et rentrer. « Son médoc, j’en veux pas« …Il faut dire que chez moi, on ne connaissait que la médecine conventionnelle. …
Etudiant en médecine donc, à l’approche des derniers partiels, mes douleurs d’estomac augmentaient en même temps qu’une vieille douleur au genou, reste d’un accident de voiture 7 ans plus tôt. Ma belle-mère me suggéra d’aller voir son ami Serge, un ostéopathe. “La première fois que j’entends ce mot-là”. Ostéopathe, homéopathe, vétérinaire,… tout ça c’est un peu pareil, non?
Je prends rendez-vous
La suite , c’est ici http://sesoignerautrement.net/habitude-simple/

Gael ,changer aujourd’hui: 

Dernièrement, mon cheminement personnel s’est traduit par les formations que j’ai suivies  en Programmation neuro linguistique et en hypnose. Précédemment, par la décision de quitter mon emploi salarié pour créer une nouvelle entreprise qui me permette de mettre en œuvre mes diverses passions et compétences (le développement personnel et le coaching, mais aussi l’entrepreneuriat social, l’accompagnement d’entrepreneurs et le conseil aux entreprises, particulièrement dans le e-commerce et la supply chain). En parallèle, j’ai depuis plusieurs années participé à la création ou au développement de divers projets entrepreneuriaux à impact social. Et auparavant encore, j’ai fait le choix dès le début de mon parcours professionnel de travailler dans un secteur – l’insertion par le travail de personnes en difficultés – qui correspondait à mes valeurs.

La suite: https://changeraujourdhui.com/mon-equilibre-dynamique-la-meditation-lauto-hypnose-et-le-sport/

Tristan, vegan pour les fous

Ca commence par un livre
Je n’est jamais été malade, je prenais très peu de médicament, ça fait même 2 ans que je n’ai rien pris, même pas un Doliprane. Mon problème principal était mon énergie, je manquai vraiment d’énergie. Je me couchais tard, je me levai juste 15 minutes avant d’aller au boulot. J’aimai les soirées arrosées, le réveil était encore plus dur.
Mais, alors que mon changement d’orientation professionnelle était en cours, j’ai commencé à m’intéresser au développement personnel. Je me lançai dans un MLM et j’avais besoin d’une énergie débordante pour être capable de sortir de ma zone de confort.
Un jour, j’entends parler d’un livre nommé “Miracle Morning”. Je le commande (j’étais devenu un ogre de la lecture depuis peu) et une fois reçu, j’ai commencé à découvrir une nouvelle façon de préparer sa journée.
Moi, me lever à 5h du mat’? Impossible
et pour lire la suite: https://veganpourlesfous.fr/quelle-habitude-ai-je-un-jour-change-pour-prendre-soin-de-moi-et-tre-acteur-de-ma-sant/

Florine ,meditation-pour-petits-et-grands

Parce que oui, je suis devenue actrice de ma santé le jour où j’ai sérieusement (sous-entendu méditer régulièrement et pas 1 fois tous les 36 comme je le faisais) commencé la méditation. Mais avant cela j’ai fait une véritable introspection et tout un travail en amont afin de trouver quelle solution pouvait me correspondre, correspondre à ma santé et à mon état d’esprit. Ca n’a pas été une mince affaire…Quand on réalise qu’il faut que l’on agisse parce qu’on est en train de dérailler complet. Que pour le bien-être de tous, ma famille et moi, il faut agir vite et bien. On a un peu la pression quand même…

Pour lire la suite: https://meditation-pour-petits-et-grands.com/je-suis-devenue-actrice-de-ma-sante-le-jour-ou/

Gautier , faisons-le-mur.

Changer ses habitudes… Voila un article qui sort un peu du domaine de l’écoconstruction mais qui reste lié à la construction intérieure, celle de la maison qui nous abrite avant toutes les autres: notre corps!
Il fait suite à la demande d’une amie blogueuse de se réunir pour traiter du sujet des habitudes qui peuvent changer notre vie.CHANGER D’HABITUDE POUR PRENDRE SOIN DE SOI

Je me souviens que, quand j’ai rencontré Federica en 2005 – à ce moment là autant dire tout de suite : « Federica me rappelle que quand nous nous sommes rencontrés »…  je mangeais à peu près tout et n’importe quoi.
Nous travaillions sur les bateaux de croisière fluviale et étions à un stage d’animateurs touristiques. Durant cette période de ma vie, comme dans quelques autres encore, mon activité professionnelle me prenait énormément de temps. Et j’aime autant dire que sur les bateaux, le personnel a souvent les journées bien remplies. Tant et si bien qu’il n’était pas rare que la demi-heure allouée aux repas du midi ou du soir ne soit pas interrompue par une obligation professionnelle ou morale (adjectif qui dans le tourisme sont fréquemment interchangeables).

Pour lire la suite: https://faisons-le-mur.com/changer-une-habitude-pour-prendre-soin-de-soi/https://faisons-le-mur.com/changer-une-habitude-pour-prendre-soin-de-soi/

Katia ,routines-plaisir

Celle dont je souhaite vous parler aujourd’hui est :
La diète médiatique qui peut améliorer votre joie de vivre !
Cela peut paraître surprenant, à priori de cesser volontairement de regarder le journal télévisé (ou tout autre média diffusant de l’information : radio, journaux sur internet…).
Disons que je n’ai jamais été une adepte de cette pratique de façon quotidienne et très régulière. Mais lorsque mon enfant est venu au monde, il m’a semblé évident que cela devait cesser complètement. Cela fait maintenant 7 ans que je le fais et ça ne me manque pas du tout.
J’avais lu à cette époque une étude publiée par des pédiatres qui mettaient en garde sur les méfaits de la télévision sur les jeunes enfants de 0 à 3 ans. Comme cela me semblait être du bon sens, j’ai donc choisi de ne plus allumer la télévision en présence de mon enfant, autant dire que c’était très souvent le cas.

L’impact des images sur le cerveau , toujours choisies de plus en plus violentes par les médias n’est pas à négliger, autant pour un enfant que pour une personne adulte.
Il y a un livre, que je n’ai pas encore lu qui traite de ce problème : TV lobotomie – La vérité scientifique sur les effets de la télévision de Michel Desmurget, Docteur en neurosciences et directeur de recherche à l’INSERM.

Pour lire la suite https://routines-plaisir.com/gagner-du-temps-et-etre-positif/

Jean-Michel ,5 sens pour s’accomplir,

nous dit: comment il vit dans l’instant présent et ce que ça lui apporte.
Très souvent, nous nous rendons malades inutilement en songeant aux erreurs du passé ou en anticipant sur l’avenir. Nous nous mettons ainsi en situation de stress inutilement. En ce qui me concerne, et comme j’ai déjà pu l’expliquer dans d’autres articles, le stress est une notion que je ne connais pas. En effet, j’ai appris, jour après jour, à ne pas me laisser envahir par ce mal du siècle. L’une des clés principales pour pouvoir jouir d’une bonne santé est de m’efforcer au maximum de vivre l’instant présent.
Pourquoi se préoccuper du passé ? Cela ne sert à rien, puisque de toute façon, vous ne pouvez pas revenir sur les faits passés. Certes, il peut arriver que l’on fasse des erreurs. Justement, de ces mauvaises expériences, j’en tire des leçons qui vont me permettre de m’améliorer. Je vais plutôt examiner la situation en étudiant les circonstances qui m’ont amené à commettre une erreur, afin de ne pas retomber une nouvelle fois. Cela me sert beaucoup, par exemple, dans les relations humaines.
Pour lire la suite: https://cinq-sens-pour-s-accomplir.com/instant-present/

Jean-Pierre ,travelmotiv.com

Je vous préviens tout de suite vous ne trouverez pas ici un guide des 10 meilleures astuces pour comment arrêter de fumer. Cependant, vous pourrez trouver ici comment mieux voyager sans fumer.

Comment arrêter de fumer : le départ.

Je n’ai jamais été un gros fumeur, j’ai toujours été un fumeur occasionnel depuis mon adolescence. J’ai souvent arrêté mais vous savez ce que c’est, la pause clope du bureau, la clope après le repas, la clope en soirée pour boire un verre, bref un rituel sans fin…

Et en voyage, vous allez me dire ? Et bien c’était pire ! Comment résister au duty free et à ses prix si attractifs lorsque l’on est fumeur ? Pas facile, non ?

Puis, un jour je me suis dis qu’il était temps d’arrêter car il y a eu la clope de trop. …La blague. tout était prétexte pour fumer encore plus.. la vue imprenable sur le mont blanc, le super resto en altitude, le verre de génépi en terrasse de chalet. Echec ! La cigarette de trop…

Pour lire la suite: https://www.travelmotiv.com/comment-arreter-de-fumer-voyager/

 

Gaelle, oeuf-poule-poussin

En 2013, j’ai connu un problème de santé inédit pour moi : les cystites (ou infections urinaires), autrement dit : un vrai fléau au quotidien. Les crises sont rapidement devenues très fréquentes (2 à 4 par mois) et souvent très douloureuses. Je peux bien essayer aussi, les Huiles Essentielles.Je n’y connais rien (ou presque) alors je me conforme strictement à la formule suggérée dans le mini guide, pour réaliser le mélange magique qui devrait me soulager… Lors de l’apparition de la crise suivante, j’applique comme indiqué, la synergie proposée sur le bas ventre et attends sagement le miracle tant espéré ….
« Miracle » qui va rapidement se faire ressentir au bout de quelques heures seulement ! Je persiste dans les applications et la crise passe plus vite que jamais, avec peu de douleurs. Intéressant !

Forte de ses premières expériences concluantes sur ma personne, une évidence s’impose alors à mes yeux : pourquoi continuer de traiter nos petits poulets avec des antibiotiques plus ou moins adaptés, plus ou moins pertinents, et plus ou moins efficaces  ?

pour lire la suite: http://oeuf-poule-poussin.com/parcours-de-soins/

Virginie ,epanoui-dans-mon-quotidien.

nous raconte comment elle a etudie son sommeil pour l’optimiser en fonction de ses enfants et comment elle a reinventé son petit dejeuner. https://epanoui-dans-mon-quotidien.com
J’ai eu récemment l’occasion de faire le point sur mes habitudes, ou plutôt sur mon manque de bonnes habitudes, et j’ai donc décidé de m’engager sur une voie plus structurée.
Comme il parait qu’il ne faut pas changer plus de deux habitudes à la fois, sous peine de ne pas y arriver, j’ai dû faire des choix !Les deux choses que je supporte vraiment avec difficulté et qui me mettent particulièrement de mauvaise humeur sont : le manque de sommeil et la faim, ce sont donc les deux habitudes sur lesquels j’ai tenté d’agir en premier

Pour lire la suite: https://epanoui-dans-mon-quotidien.com/changer-habitudes-devenir-acteur-de-sante/

Christelle , mindstyle-et-noixdecajou

née en 1968, merveilleusement mariée et maman comblée de deux grands enfants.
J’ai tenu avec mon mari un commerce pendant 19 ans après avoir été gérante d’une entreprise avec mon papa. Je pense être une entrepreneuse dans l’âme cela m’a servi et desservi. En 2012 l’univers m’a rappelée à l’ordre en me démontrant que mon corps avait ses limites.

Lorsque j’ai pris connaissance du sujet concernant la santé du carnaval d’articles d’Andrée, une citation m’est venue directement à l’esprit : « un esprit sain dans un corps sain ». Depuis mon changement de vie, je me suis aperçue que j’avais un corps. Hé oui on peut vivre 44 ans sans en prendre conscience! Jusqu’alors il ne me servait qu’à transporter mon esprit. Je ne l’aimais pas car il n’était pas à l’image de ce que je voulais être. En plus il m’avait lâché un beau jour de janvier 2012 en me faisant comprendre que je lui en demandais trop sans le considérer.
POur lire la suite https://mindstyle-et-noixdecajou.com/se-connecter-a-son-corps/

Lydie, plus dans son assiette

nous raconte son combat contre la maladie et les changements de médicaments, qui excitent, puis n’existent plus puis augmentent jusqu’a l’innaccessible et de ses changements pour améliorer sa santé!
Je me souviens de ma tête lors d’un traitement quand la pharmacienne m’a annoncé que mon médicament “qui fonctionnait” a été remplacé par un “générique”, à l’époque j’étais tellement “bien soignée” par ce médicament (auquel j’allais m’accoutumer) et la peur de l’échec du traitement était tellement grande que changer m’a fait l’effet d’une bombe, mais je n’avais pas le choix, j’étais tributaire, je me suis résignée

Heureusement pour moi, je n’ai plus à mettre les pieds dans une pharmacie pour traiter ma maladie.

Car j’ai changé mes habitudes : je m’alimente sainement (du mieux qu’il m’est possible de faire !…et sans prise de tête !)
Comme disait Hippocrate, (entre -460 et -370 avant Jésus-Christ !) :

“que l’aliment soit ton premier médicament” …

+danssonassiette.com ajouta en 2017 à cela : … “mais aujourd’hui, choisi-le bien !” 

Pour lire la suite: https://plusdanssonassiette.com/sortir-de-zone-de-confort-entrer-action/

Florence ,déclic magique

Ces dernières années, je me suis rendue compte que la vie est bien plus douce quand on prend conscience de certaines choses…Il y a 332 jours maintenant, j’ai découvert une pratique qui a fondamentalement bouleversé mon quotidien! Et par extension ma vie! Et par extension mon moi (ma personnalité)!

Quelle est cette habitude bienfaisante?

Il s’agit de ma routine matinale, largement inspirée du livre “Miracle Morning” d’Hal Elrod, mais je n’en parlerai pas davantage ici, car je l’ai largement développé sur mon blog. Cependant, je souhaitais revenir sur l’une des étapes de cette routine et de ces surprenants effets…

Pour lire la suite: https://declicmagique.com/une-habitude-bienfaisante/

Anne , le TDAH au quotidien,

cela fait maintenant 2 ans que l’on m’a diagnostiqué un TDAH (Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité).https://le-tdah-au-quotidien.com/
Travailler trop, sans prendre conscience de ce que nous dit notre corps quand il fatigue, qu’on le maltraite, finit toujours par se retourner contre nous. Un jour ou l’autre, notre fatigue prend le dessus sur toutes les priorités de notre vie, et peut se transformer en burn-out. Ou bien après quelques années de maltraitance nous finissons par développer une maladie, un handicap pour un boulot, une dépression…

De plus en plus de journaux spécialisés en parlent, les spécialistes de la santé le savent depuis bien longtemps, mais cette idée parvient pourtant difficilement aux gens qui sont débordés et courent partout toute la journée, pour leur entreprise, pour leurs enfants, pour leurs projets… “Ils ont des obligations !”
Pour lire la suite https://le-tdah-au-quotidien.com/comment-jai-reussi-a-avoir-mieux-conscience-de-mon-corps-et-de-ma-sante/

Lonis, le-regime-santé

Personnellement, j’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont inculqué de manger des plats cuisinés que ma mère préparait. Même si souvent on achetait des produits industriels comme les desserts et céréales, les plats de résistance étaient systématiquement cuisinés.
Depuis l’adolescence, l’influence des amis, et notre méconnaissance des bases les plus simples en nutrition, nous conduisait sur la route des fast-foods.
…nourritures toujours plus sucrés, plus salés, plus épicés…
Mes études, mes sorties faisaient que je déjeunais dehors et je subissais l’influence des codes entre jeunes.

Pour lire la suite: https://le-regime-sante.com/quelle-habitude-as-tu-changee-pour-prendre-soin-de-toi-et-devenir-acteur-de-ta-sante/

 

Anne-Marie , divinebio

J’étais nulle alors je détestais le sport. Ou je détestais le sport donc j’étais nulle. Je ne sais plus.

Après le bac, je me suis appliquée à oublier totalement l’activité sportive et je ne m’en portais pas plus mal. Enfin ça, c’est ce que je pensais. J’ai redécouvert le sport vers l’âge de 32 ans par l’intermédiaire du squash, que j’ai adoré pratiquer car c’est vif et très ludique. Soudainement, j’ai compris les gens qui considèrent le sport comme un loisir et un divertissement!

En emménageant à Paris, j’ai du arrêter le squash car les salles y sont rares et chères. Mais en tout cas j’étais réconciliée avec le sport, et ça c’est le plus important. Je fais désormais du yoga (voyez mon article : yoga et beauté de la peau), du cardio et du gainage, et voici les bénéfices que j’en retire…

Pour lire la suite https://divinebio.com/le-sport-une-habitude-anti-age/

Claire, do-you-france et recouvrement-facile.

Il y a un an, j’ai eu la chance d’assister à une conférence du Professeur Henri Joyeux, chirurgien cancérologue et conférencier, sur le sujet de la santé et de l’alimentation. Il est sans demi-mesure : le lien entre  nutrition et maladies de civilisation (cancer, diabète, obésité, maladies auto-immunes) est ténu. Je suis naturellement (et sans même m’être posée la question avant de rencontrer Andrée) acteur de ma santé et je n’ai pas envie d’attendre un médicament miracle pour remédier à tous mes maux une fois ceux-ci déclarés. Je trouve beaucoup plus enrichissant et efficace d’agir en amont ! D’où mon intérêt pour en apprendre sur la médecine, l’alimentation etc. Dans la conférence du Professeur Joyeux, l’une des idées qui m’a le plus choquée était la suivante

Expérimenter sur soi, un moyen intéressant et drôle d’être acteur de sa santé : vous allez comprendre !

Voici mon compte-rendu :

Pour lire la suite https://do-you-france.com/jaime-le-fromage-mais/

Thomas , alors-la-forme.

Je viens par cet article vous partager un peu de mon expérience personnelle.
Je suis passé par des étapes difficiles sur le plan physique avec notamment :
Une grosse opération à l’âge de 16 ans
Une hernie discale L5S1 à 23 ans
Une nouvelle hernie discale L4L5 à 26 ans
Sans oublier ces petits pépins que l’on trimbale parfois à droite et à gauche et qui viennent sans prévenir…
Ces petites douleurs et gênes qui apparaissent tout à coup, puis repartent et reviennent encore…
Bref, je suis très jeune (27 ans) et j’ai déjà eu mon lot de difficultés au niveau du corps, notamment tout ce qui touche au mal de dos.
Combien de fois j’ai du faire avec des surnoms bizarres comme “dos d’argile” ou encore “l’estropié”  😉

Mais j’ai fini par avoir un déclic…

Pour lire la suite, https://alors-la-forme.com/carnaval-darticles-evenement-inter-blogueurs-quelle-habitude-as-tu-changee-pour-prendre-soin-de-toi-et-devenir-acteur-de-ta-sante/

Natacha ,heureux-sans-couche.

J’ai changé ma vision globale de l’alimentation

Comportements alimentaires à revoir

Je me suis intéressée non seulement à ce qu’il y avait dans ma assiette et à sa provenance mais aussi à ma façon de manger. Et à ma façon de mastiquer les aliments, ce que je faisais pendant que je mangeais, la position que je prenais…
Pour lire la suite: https://heureux-sans-couches.com/habitudes-que-jai-changees-pour-prendre-soin-de-moi/

Ce que j’en ai conclus : Oui, il faut manger utile mais cela doit être et rester un plaisir. J’ai énormément médité là-dessus.

Pour lire la suite: https://heureux-sans-couches.com/habitudes-que-jai-changees-pour-prendre-soin-de-moi/

Andrée, ma case à soins:

Comment et pourquoi j’ai arrêter de fumer et la méditation a changé ma vie!

Stop la clope! Comment j’ai arrêté de fumer?et surtout Pourquoi j’ai arrêté?

Comme j’ai écrit dans mon défi, j’applique tout ce que je veux vous transmettre.

Alors je me dis , j’ai tellement essayé d’arrêter de fumer , j’ai essayé tant de techniques, que je serais heureuse de vous faire gagner du temps. Des fois je me dis que j ‘ai autant dépensé d’argent à arrêter qu’à fumer, mais ce n’est pas encore vrai! Je fume depuis 35ans, j’ai commencé à l’âge de 13 ans! et j’essaie d’arrêter depuis 30 ans! alors ça se fête

Depuis des années toujours le même refrain: Ca y est, j’ai arrêté de fumer!

Pour lire la suite , c’est ici

ET

La méditation a changé ma vie.

Je dirais plutôt que c’est l’outil qui m’a permis d’accéder au changement, à la pleine conscience, à me reconnecter avec mon corps, avec les autres , avec la nature, avec l’intelligence collective, avec l‘instant présent , à moi-même.

Comment et pourquoi ai-je découvert la méditation ?

De l’épuisement:

Le 13 février, un burn-out m’a totalement consumée. J’étais là, seule, à errer entre mon canapé, mes toilettes et mon lit.
Après plusieurs jours, j’ai réussi à sortir de mon appartement et à conduire avec beaucoup de difficultés.
Je me suis rendue à la librairie où j’ai passé des heures à feuilleter tous les livres qui me tombaient sous la main.

A l’espoir:

Pour lire la suite , c’est ici.

Pour recevoir le livre avec les articles complets sous forme de PDF, et le livret ” 7 conseils pour devenir acteur de votre santé”,entrez votre mail et votre nom ici.

Vous n’aurez plus qu’à cliquer sur le lien violet “acteurs de santé” qui va immédiatement apparaitre.


Recevez gratuitement le livre avec tous ces articles en entier.

ou 20 histoires inspirantes pour devenir acteur de sa santé.

 

Si cet article vous a plu, aimez et partagez.

Du fond du coeur, MERCI

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    484
    Partages
  • 484
  •  
  •  

1 commentaire

Une habitude simple pour prendre son de soi au quotidien · 26 décembre 2017 à 11 11 11 121112

[…] Nous sommes aujourd’hui plusieurs bloggeurs à vous raconter notre histoire dans ce carnaval d’articles, initié par […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *