Stop la clope! Comment j’ai arrêté de fumer?et surtout Pourquoi j’ai arrêté?

Comme j’ai écrit dans mon défi, j’applique tout ce que je veux vous transmettre.

Alors je me dis , j’ai tellement essayé d’arrêter de fumer , j’ai essayé tant de techniques, que je serais heureuse de vous faire gagner du temps. Des fois je me dis que j ‘ai autant dépensé d’argent à arrêter qu’à fumer, mais ce n’est pas encore vrai! Je fume depuis 35ans, j’ai commencé à l’âge de 13 ans! et j’essaie d’arrêter depuis 30 ans! alors ça se fête!

Depuis des années toujours le même refrain: Ca y est, j’ai arrêté de fumer!

Et cette fois, c’est la bonne car j’ai envie d’une victoire et que je me suis entraînée. Je ne compte plus les tentatives! Ma case à soins est non fumeur et un comment pourrais je dire à mes patients “arrêtez ce poison”, si j ai la clope au bec et une haleine de cendrier! Je vais donc appliquer cette méthode et j’espère du fond du coeur que cela vous aidera aussi!

Quand tu gravis un sommet et qu’à bout de souffle, le sourire aux lèvres et la larme à l’oeil, tu murmures « j’ai réussi » sans à peine y croire, puis avec une voix à peine audible, tu répètes  “j’ai réussi” , et enfin  dans un cri qui traverse l’univers, tu hurles  « J’AI REUSSI! ». Voilà ce que je veux!
D’habitude, après quelques jours de pétage de plombs et des kilos en plus, c’est la rechute !Et c’est bien ce  qu’il y a de pire: le dégoût de soi! L’échec!
Cette fois, je me suis préparée comme pour gravir un sommet, j’ai mis toute les chances de mon côté.
Chacun sa technique, chacun son truc!
Je vous livre ici toutes les techniques que j’ai déjà essayées et pourquoi cette fois c’est la bonne!

Les techniques:

-La peur de la maladie

Et le « je dois arrêter de fumer sinon ça va me faire crever ». Je sais que vous penserz que je suis très bien placée pour le savoir. Mais j’ai été droguée bien avant d’être médecin.D’où l’importance de la prévention, et ne jamais commencer une telle merde!  Après, c’est la galère garantie, comme avec n’importe quelle autre drogue!
La peur de la maladie, ça ne fonctionne pas. On se dit “à quoi bon, ça n’arrive qu’aux autres et puis faut bien mourir de quelque chose”.Alors j’arrête la peur au ventre , en pensant sans cesse « de toute façon tu vas crever.. ne reprends pas de clope, ne reprends pas de clope”, ça tourne en boucle dans ta tête!!comme un petit hamster dans sa cage qui court: ton cerveau en vérité te dis: “laisse tomber, à quoi bon.. tu vas encore en baver et en faire baver aux autres! Et puis tu vas grossir et être moche” Ton cerveau te protège de la douleur et ton mental te dis « arrête d’arrêter , tu vas échouer et moi, je ne veux pas que tu échoues , alors n’arrête pas! » . Le mental nous protège de la douleur, la douleur de l’échec dans ce cas précis.

-L’arrêt brutal :

Un ami me taxe une cigarette à la cafétéria du travail. Et là, spontanément, sans réfléchir, je lui lance mon paquet et dis bien fort histoire que tout le monde m’entende ” tiens cadeau pour toi , pour moi c est fini , j’ai arrêté ». Puis quelques heures plus tard, le remord.Mais pourquoi ai-je fais cela. Et me voila à nouveau transformeée en clocharde à mendier « t’as pas une clope”.

– Le sport

Et aller faire un trek au Népal: j’étais persuadée que la difficulté engendrée par l’altitude , le manque d’oxygène et l’effort physique, auraient raison de la clope..non

-Changer de mode de pensée.

Cette fois , j’ai procédé autrement, j’ai trompé mon cerveau.Le tromper pour mettre mon mental sur un mode: « ah j’adore les défis, j’aime gagner »
Pour cela:

-Lire et relire

” la méthode simple pour en finir avec la cigarette ».je recommence tout à l’heure…

-Méditer

J’ai commencer la méditation avec le livre de Christophe André.

Prendre conscience de son corps, se le réapproprier . Envie d’une cigarette: hop, de suite me concentre sur ma respiration , je visualise l’intérieur de mon corps, je sens le flux du sang qui coule dans mes veines, je me calme.

-Respirer en pleine conscience:

Respire profondément lentement . Observe toi de loin ,comme si tu étais sur un belvédère . Ressens l’air entrer et sortir de tes narines. Respire lentement profondément
Les vidéos de Francois Lemay que je suis allée voir en conférence à Paris m’ont beaucoup aidée.

-M’aimer:

J”arrête te de me comparer aux autres et de me juger et de juger les autres. L’amour est la clé principale! Se pardonner d’avoir ainsi intoxiqué son corps et en prendre enfin soin. Notre corps est constitué de ce que nous lui donnons à manger à boire et à fumer! Toutes nos cellules sont ainsi constituées, renouvelées et nourries! Prends soins de ton corps, imagine toi sans cigarette. Que ressens tu? Revois l’enfant que tu étais: ferme les yeux. Visualise toi sans tabac! Que vois tu? Souhaiterais-tu à cet enfant de fumer?
Dans ce parcours là, c’est Sophie Moneret qui propose  un programme de développement personnel unique pour les femmes en surpoids qui m’a totalement éclairé.Car ce  programme s’applique très bien à toutes les  addictions!

S’aimer et se respecter! Non, mon corps n’est pas une poubelle, il est merveilleux, parfait et unique, et j’en prends soins!

Identifier clairement mon “Pourquoi j’arrête aujourd’hui”? Non ce n’est pas la peur de la maladie, c’est pour être en accord avec mes valeurs et comment pourrais je dire à mes patients , d’arrêter de fumer si je ne suis pas capable de le faire pour moi-même? Quel est ton pourquoi à toi? 

Le livre qui me protège chaque jour pour poursuivre dans ce sens est « les quatre accords Toltèques”

 

-Bouger encore et encore son corps

-Fumer jusqu’au dégoût

Comme dans ” les dieux voyagent toujours incognito »,j’ai arrêté ce matin… hier , c’était encore 2 paquets!

 

-Suivre son intuition

– L’acupuncture:

acupuncture

Je ne sais pas comment l’expliquer tellement l’acupuncture est puissante pour moi. L’acupuncture a été le déclic de “c’est possible”.J’ai eu la chance rencontrer le docteur Desbois en Martinique, acupuncteur au centre d’addictologie à l’hôpital Clarac et de bénéficier de ses séances. Cela me manque en ce moment, je n’ai pas encore trouvé d’acupuncteur en Métropole.  J’essaie de me remettre mentalement dans l’état dans lequel  je me retrouvais   à la sortie des séances. : Imaginez moi, une heure avec des aiguilles plantées partout, sans bouger. Je ne pensais qu’à ça: vivement que ça finisse ce truc que j’aille fumer. A la fin de la séance, je monte en voiture, sort une cigarette que je fumerais en cours de route. Arrivée chez moi , je constate que cette cigarette  est toujours sur le siège passager! Je rentre chez moi, prépare le repas, dîne, me couche et le lendemain matin la clope était toujours là, sur la table basse du salon! Je ne sais pas comment expliquer l’effet de l’acupuncture.. mais voila! Tranquille sans y penser! Et quel plaisir  de repenser aux séances, même si les aiguilles, ça pique un peu quand même! Merci!

DR Desbois et Leseur

-L’hypnose

Où tu pourras visualiser ta vie enfin débarrassée de la clope , outil extrêmement puissant aussi. J’ai arrêté ainsi sans douleur le 15 juin, le lendemain de cette séance avec le Dr Anne Mortagne en Martinique.. mais j’ai rechuté début Août. On se trouve toujours des excuses.. Peu importe, comme un jour, on goûte à la clope, un jour on goûte à la joie et à l’immense fierté d’avoir arrêté! Donc maintenant, je connais le goût de la victoire! Durant cette séance, Anne m’a fait dessiner ce que j’imaginais de  ma vie avec tabac et sans tabac afin que je visualise bien la situation. Quand elle m’a demandé quelle odeur me dégoutait le plus, j’ai répondu « la merde », Elle est allée chercher de la crotte de chien dans le fond de son jardin, et m’a fait associer cette odeur à la cigarette.. résultat détonnant: j’avais arrêté le lendemain.

Dr Mortagne et Dr Leseur

-Le traitement substitutif

Comme pour n’importe quelle maladie, je prends mon traitement et puis c’est tout: j’ai 2 patch: un à 21 mg et un à 14 mg  collés sur la peau pendant que je vous écrit. Si ils se décollent, un bon emplacement est le talon! Plus des gommes autant qu’il en faut! En juin, j’en avais 2 de 21 mg. A la sortie de ces traitements , j’étais interne en médecine en pneumologie chez le professeur Lebeau à St Antoine. Je faisait déjà partie d’un protocole patch et j’avais témoigné de mon expérience au journal de 13H… A l’époque, les doses n’étaient pas vraiment adaptées et personnalisées. Allergique à toutes les colles, les patch se décollaient instantanément de ma peau en me transformant en coccinelle à pois rouges. Aujourd’hui, la bonne dose au bon endroit!

Phytothérapie

je prends:
Kinkeliba:

à la place du café le matin : une infusion de kinkeliba , ou une infusion de gingembre citron

griffonna

à 16H: cette plante est un précurseur de la dopamine. Le point commun de tout ce qui nous rend accro, c’est la sécrétion de dopamine, l’hormone de la récompense! Plus tu fumes, plus en fin de journée ton pic de dopamine sera élevé. Donc quand tu arrêtes, tu sécrètes moins de dopamine et à 18h, tu pleures.. Pour éviter cela, si c’est ton cas, une gélule de griffonia vers 16H.

Valériane

en fonction du stress. Son goût dégoutte du tabac, elle apaise et favorise l’endormissement.

cassis le matin. Stimulant et anti-grippal.

pavot de californie le soir si besoin. Une plante qui vient réellement au secours de tout addict! Que ce soit un sevrage de cocaÏne, héroïne, tabac, cannabis; pris le soir, il favorisera un sommeil plein de jolis rêves!

Aromathérapie:

à sniffer:

Prenez votre flacon vide, et ajoutez

50 gouttes d’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles,20 gouttes d’huile essentielle d’Angélique, 10 gouttes d’huile essentielle de Verveine Exotique, 20 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata

.ou: simplement du géranium rosat. en sniff directement;

 

-Novembre sans tabac

alors là , c’est peut être une chance supplémentaire, novembre, la mise au calme de la nature et des corps.. le mois sans tabac.. je me suis inscrite ce matin .Ma date limite fixée il y a plusieurs mois est le 14 novembre, jour de mon anniversaire! une chance de plus! yaouhhhh!

 

L’engagement, l’amour et le respect de soi. Identifier “son pourquoi”, la méditation, l’hypnose, tromper son cerveau en  lui offrant une vie meilleure, l’acupuncture comme pour envelopper le tout, un peu de sport par dessus, prendre son traitement comme tout malade , et le tour est joué!!

 

Les explications de la rechute d’ Août:

Il faut débrifer quand on se plante:

Alors voilà l’analyse que j’ai fait de cette rechute:
Vivant un peu partout en attendant la construction de « ma case a soins », les apéros s’enchaînant, le vin, la viande , le fromage et le sucre!!!!.. bref l’intoxication  …alors je n’étais plus à une intoxication de plus.. la rechute. Le corps s’alourdit ou s’allège en fonction de ce qu’on lui donne pour se nourrir, pour croître… et l’intoxication appelle l’intoxication, comme la crasse appelle la crasse.
Pour se désintoxiquer de la cigarette, je pense qu’il faut se désintoxiquer de tout: tout ce que vous absorbez en trop, ce qui est trop est toxique! il faut apprendre à écouter son corps et ses besoins. IL faut le nourrir autrement!
Je ne m’étais pas préparée à me retrouver loin de mon environnement ,de mon métier d’urgentiste, de la Martinique, de mes amis , mes amours , mes emmerdes, et de mes soignants!. J’étais seule face à la dépendance et non armée. Donc voila 3 mois que je me prépare à nouveau.
Aujourd’hui, j’ai retrouvé un environnement favorable, des projets, je suis à nouveau en quête d’équilibre. Je garde en mémoire les enseignements et soins que j’ai reçu, et m’appuie dessus!

Merci à tous ceux qui m’ont aidé et m’encouragent encore dans cette démarche!J’espère que cet article vous aidera à trouver vos clés de réussite !

Voilà une tasse de KinKeliba, 2 timbres… et bonne journée!

Si cet article vous a plu, , merci de partager, de laisser un commentaire là, juste en dessous de  cet article.  Merci! et partagez avec nous vos astuces, techniques pour tenir !!!

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    557
    Partages
  • 557
  •  
  •  

7 commentaires

Aurélie · 1 novembre 2017 à 14 02 22 112211

Plein d’approches intéressantes dans cet article !
Moi j’ai arrêté il y plus de 15 ans au bout de plusieurs tentatives bien sûr ! Je ne sais même plus comment !😳😳😳
Bon courage et tenez nous au courant !

David Sohyer · 2 novembre 2017 à 10 10 46 114611

En ce qui me concerne, savoir que venaient se placer sur je sais plus quelle partie de mon cerveau des machins qui me donnaient l’illusion d’avoir satisfait un besoin qui n’en n’était pas un m’a permis de comprendre et de vaincre l’artifice. Car oui, l’addiction à la clope est une illusion, l’illusion d’un besoin vital (vital, il faut le faire…. mais comment ton corps peut se faire avoir à ce point????!). Bref; comprendre, et comprendre au fur et à mesure car quand tu décroches, tu décroches d’une partie de toi, un truc énorme et tu as besoin de savoir où tu en es de cet éloignement. Il faut donc, éviter de laisser au hasard, si tu peux te faire aider, n’hésite pas. Voici ce dont j’ai eu besoin pour arrêter de fumer mes 30 clopes (gauloises blondes, des fortes):
– un facteur déclenchant : j’avais ma fille dans les bras, elle était bébé, je me suis demandé à quoi elle ressemblerait à ses 20 ans. J’en avais 43, plus 20 ça fait 63, et avec ce que je fumais… bref…. J’ai deux autres enfants, c’était le moment ou jamais?
– un stop symbolique : j’ai émietté mes clopes dans la poubelle, que dis-je, je les ai réduit en poudre et j’ai montré à mon garçon de 8 ans ce que j’avais fait en lui expliquant ma démarche.
– Virginie, ma femme est PH et n’a pas hésité à me coacher en se chargeant les substituts, me renvoyant à des addcitologues etc. Donc patch en double dose.
– mesurer la progression : le Geek que je suis s’est installé une appli Android, voir sur le site : http://quitnowapp.com/fr . L’appli donne votre progression d’heure en heure (au début les minutes comptent 😉 )
– cigarette électronique avec nicotine au max
– puis j’avais quelques gamelles psy à régler, j’en ai profité
– et un petit anxiolitique pour passer le cap et voilà

Ca fait 4 ans, je n’ai jamais eu autant d’ennuis qu’en ce moment et il n’est pas question que je retouche à des clopes avant pfiou!… un petit bedo pour mes 80 balais, just 4 fun?

Et toujours, de temps en temps, un petit bilan sur QuitNow que je réinstalle pour l’occasion. Donc voici les chiffres:

1549 jours sans fumer
46495 cigarettes évitées
16000 euros que je n’ai pas dépensé en clopes
Tous les objectifs cardiaques, de fonctions respiratoires etc…. sont atteint.
84% de risque de développer un cancer du poumon au même niveau qu’un non fumeur.

C’est con hein? mais ces chiffres là, ben ça le fait bien. Et si j’y suis arrivé, vous y arriverez. Et si vous échouez, vous réussirez plus tard. Et personne n’a le droit, ni la légitimité pour vous juger.

A vous de jouer!

    Andrée Leseur · 2 novembre 2017 à 17 05 19 111911

    ouahhhh genial! merci pour ce commentaire et ces encouragements! j’installe l’appli maintenant!!!! merci beaucoup!!!

MEHMET · 3 novembre 2017 à 6 06 22 112211

Bonjour Andree , merci de ton témoignage.
Il est tellement vrai , la culpabilité que l on ressent d’etre Un fumeur est infernal
Ce sevrage semble insurmontable infaisable
Inhumain!!
Mais quand on regarde nous avons fait tant de choses perso ou pro qui nous semblaient infaisables ou inhumain , des grades de 48 h d’affiles Aux urgences , tu as traversée les Alpes jusqu en Italie à bord d un coucou dans lequel je n aurais jamais mis les pieds!
Tu as changer de vie quitter ta région natale tes amis ta maison et partie à la découverte des Antilles et venir en aide apporter ta joie et ta gentillesse outre Atlantique.
Moi j ai arrêter de fumer après multiples échecs mais cette fois c est la bonne Depuis le mois d avril 2016 !
Pour moi d’abord et comme cela je peux dire à mes patients c est possible je l ai fait donc vous pouvez le faire et avoir plus que de l empathie c est le partage de l expérience et ils entendent mieux ce que je leur dis .
Grâce au tabacologue, prise de conscience et2 mois de champix ( on m avais annoncer «  vue ton addiction il va falloir au mois 9à12 mois de traitement »)
Prise de conscience que si je fume et que je n arrive pas à arrêter ce n est pas que de ma faute mais qu il s’agit bel et bien d’une deogue dure 200 fois plus addictive que l héroïne !!!
Qu il y a aussi des facteurs gdnetique et biologique à celames récepteurs sont en configuration « cis »ou »trans » je sais plus mais qu a cause aussi de cela je suis victime de la clope, moi qui croyais avoir choisi la liberté de fumer et d être maître de mes décision pour mon corps …
Louis le défis de la quarantaine … pas encore une dizaine avec la clope !
Mon amour pour ma fille et de ne pas pourvoir profiter de la vie avec elle comme je l’aurai Voulu !
Le soutient de ma femme qui pas une seule fois n’en m a reproché que je fume , que je pue , que je suis très essoufflé …
Avec cela associé au yoga…
Et voilà je suis exfumeur…
Pourquoi je ne veux pas rechuter : SIMPLEMELT C EST TELLEMENT DURE D ARRÊTER pas envie de refaire tout ces efforts .cetait un peu long désolé
A bientôt MEHMET

    Andrée Leseur · 3 novembre 2017 à 9 09 33 113311

    ca fait plaisir de te lire Mehmet!! et ca m encourage! magnifique témoignage! a bientot dans la vraie vie! MERCI

Irène · 9 novembre 2017 à 18 06 01 110111

Bonsoir, me voilà au 9è jour de sevrage. Je fume depuis l’âge de 16 ans, j’en ai 61, avec des périodes d’arrêts volontaires durant mes 3 grossesses (2 ans à chaque fois). Mon mari était fumeur aussi, difficile d’arrêter à la maison (dcd depuis 10 ans, cancer du cardia). Aujourd’hui j’ai 3 enfants (42.35.32) tous fumeurs. Je me suis préparée à ce sevrage en octobre, passant de mes cigarettes habituelles à des menthols, beurk, pas bon du coup de 20 suis passée à 3 à 5 max par jour, avec objectif 0 le 1er nov, mois sans tabac. J’ai 1 cigarette sur mon buffet en évidence et mon défi c’est de ne jamais retoucher à cela. J’ai associé des pensées négatives à ça et des mots comme nausée, vomir, puanteur, crasse, et cela m’aide à m’en dégoûter.

    Andrée Leseur · 9 novembre 2017 à 19 07 05 110511

    merveilleux! bravo!! merci pour ce magnifique témoignage exemplaire! Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *