La reconnection avec la nature!

Dans les articles, comment être aligné avec ses valeurs, ce mois-ci: Mon rapport à la nature: ce qu’elle a changé dans ma vie”
Aujourd’hui, c’est pour moi une évidence ,avant- hier, une ignorance et encore hier , des paroles en l’air.
Et quelle chance!
Adrien Coquelle du blog « pose nature: apprendre la photographie animalière et de nature” a demandé à plusieurs d’entre nous dont les blogs semblent tourner vers la nature, d’écrire cet article: « Mon rapport à la nature: ce qu’elle a changé dans ma vie”.

Enfant:

Je suis née à la campagne, dans une ferme. Enfant, je jouais avec les feuilles, regardais comme les arbres étaient grands et beaux, comme la lumière aimait jouer avec leur feuilles.J’observais et sentais comment à l’automne, les feuilles au sol nourrissaient la terre.En hiver, je m’émerveillais devant la beauté et la perfection du givre sur les arbres tous nus . Au printemps, je courais au milieu des fleurs qui éclosent doucement ,nous livrant beauté exquise et parfum délicieux. En été, c’était le plaisir de se rouler dans l’herbe et dans la paille, l’odeur du blé pendant la moisson.

Jeune adulte:

Puis les études , la ville enfin, fuire la campagne où jeune adolescente, je manquais d’aventures.Puis les services d’urgences toujours dans les sous-sols des hôpitaux. Ces services ont rarement une ouverture vers l’extérieur, on y vit sous la lumière artificielle. Apres 24H de garde, la phrase habituelle est ‘je n’ai pas vu le jour »… et pour moi après 12 années, le clash!! Impossible d’y remettre les pieds.
Alors un seul traitement m’est venu à l ‘idée: me reconnecter avec moi même, me reconnecter à ma vraie nature, me reconnecter avec la nature.

Aujourd’hui:

En me couchant hier soir, après une journée passée derrière un écran à construire mon blog, stressée, en retard pour écrire cet article, je regardais la douce pâleur du ciel à travers la fenêtre ouverte de ma chambre. J’écoutais les chouettes au loin et les grillons. Je me demandais quelle tête pouvait bien avoir cet insecte. Je pensais à la Martinique et à ses nuits pleines de bruits d’insectes. Le manque m’envahit un instant. Je me concentrais alors sur ce que j ‘entendais au loin dehors.
J’étais apaisée à l’idée d’aller me rouler dans l’herbe le lendemain car il ferait beau avec un tel ciel ce soir. Puis j’ écrirais cet article.

Qu’est ce que la nature a changée dans ma vie?
Je réapprends à observer tous les éléments de la nature:

Ce caillou, d’où vient-il? Depuis combien de temps est-il là? Ce rocher qui n’a pas bougé depuis que je m’en souvienne.Je touche à nouveau la douceur de la pierre, la mousse qui l’habille. Je me rapproche, je regarde de plus près: tout est parfait.
L’herbe et toutes les fleurs qui poussent et se mélangent dans une douce harmonie balayée par le vent. La fraicheur de l’herbe, le parfum des fleurs, la caresse du vent: tout est parfait. A les regarder de plus prêt, quelle beauté, quelle merveille.

La plante et le caillou ne demandent rien et donnent tout.

Une plante se nourrit du soleil, de l’eau du ciel et de la terre.Elle ne parle pas, ne bouge pas, est enracinée. Elle se sert du vent pour se reproduire, ses fruits tombent à ses pieds et repoussent à nouveau. La nature est parfaite et n’a besoin de rien.

Nous aussi sommes issus de la nature, chaque atome qui forme notre corps, chacune de nos pensées.Comme tout élément de la nature, nous sommes des poussières d’étoiles. J ‘avais eu la chance d’aller écouter Hubert Reeves un soir d’été quand je devais avoir 18 ans, il avait dit cela « nous sommes tous des poussières d’étoiles », cette phrase a changé ma vie. J’ai alors pris conscience que tout était lié dans l’univers, j’avais oublié.
Nous sommes ce que nous buvons, mangeons ,respirons.Et tout cela est issu de la nature, de nos ressources naturelles. Nous, humains, avons besoin de la nature pour vivre . La nature se suffit à elle même, extraordinaire. Elle se débrouille toute seule et s’offre à nous pour notre survie.

L’humain a besoin de tout.

Aussi, respectons la nature du plus profond de notre coeur, et remercions là pour ce cadeau de vie.
Pour bien nous  nourrir, nous devons le faire en pleine conscience et dans le respect de ce que nous offre la nature. Quand je cuisine, je remercie et j’observe ce que la nature m’a offert: ce magnifique fruit quand je le coupe en 2, ce légume extraordinaire: comme ils sont beaux. Ce plat délicieux parfumé avec les herbes qui poussent sur ma terrasse… je les remercie quand je les coupe, je rejette toujours les noyaux dans la nature pour qu’un oiseau aille replanter un arbre qui redonnera des fruits et qui nourrira à nouveau les humains.

Comme traitement anti angoisse ou déprime quoi de mieux que de se frottrer à un arbre qui vous donne la force, quoi de mieux que de sentir le vent sur sa peau, quoi de mieux que de sentir de l’herbe fraiche. Lors de mon diplôme universitaire de phytothérapie, un enseignant avait dit « si les patients allaient plus souvent respirer les conifères dans les forets, ils ne seraient plus déprimés ». Essayez!!
J’ai été médecin urgentiste. Je me suis blessée en courant. Apres un mois de traitement médical “classique » ordonné par un confère médecin du sport, je vivais toujours l’enfer et ne pouvais plus marcher. Les plantes m’ont rapidement guérie et c’est ainsi que je suis devenue médecin phytothérapeute. C’était un miracle à l ‘époque pour moi, une chose inexpliquée. Quelques années d’études universitaires et de pratique m’ont éclairées. Il n ‘y a rien de magique là dedans: que de la science. Nous sommes un élément de la nature!

Avant, quand on me disait que parler aux plantes, ça les faisait grandir, je pensais « et la psychiatrie peut vous aider aussi». Aujourd’hui, plus j’aime mes plantes, plus je leur parle , plus elles sont sublimes et me rende cet amour.

Si tu vis en appartement, plante des herbes pour la cuisine sur ton balcon et aime les; si tu habites en ville, ne serait ce que cette petite herbe qui pousse entre 2 pavés, chérie là.

Dans le livre d’Isabelle Autissier “Soudain seuls”, on comprend que la nature se moque finalement de tout ce qu’on peut lui faire subir comme atrocité, car elle s’adapte. Nous humains, nous en sommes pas capables.

Merci.

Lors de mes nombreux voyages, j’ai pu rencontrer des peuples comme en Bolivie qui remercie la Terre Mère.

N’oublions pas que la nature est parfaite, qu’elle s’offre à nous et que nous avons besoin d’elle et pas l’inverse.
Emmerveillons nous devant sa beauté et sa générosité. Respectons la.
Remercions la.
Merci Mère Nature.

 

Quelques citations

 L’homme est fou. Il adore un Dieu invisible et détruit une nature visible, inconscient que la Nature qu’il détruit est le Dieu qu’il vénère. “Hubert Reeves

” Je ne puis regarder une feuille d’arbre sans être écrasé par l’univers.”Victor Hugo

” Les réalités de la nature dépassent nos rêves les plus ambitieux.” Auguste Rodin

” C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas. “Victor Hugo

” L’homme ne commande à la nature qu’en lui obéissant. “Maréchal Lyautey

“Va prendre tes leçons dans la nature. “Léonard de Vinci

” La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle verse la poésie et la beauté à tous les êtres, à toutes les plantes, qu’on laisse s’y développer à souhait. Elle possède le secret du bonheur, et nul n’a su le lui ravir. “George Sand.

N’hésite pas à commenter cet article, ça me fera chaud au coeur. Merci et à bientôt.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    557
    Partages
  • 557
  •  
  •  
Catégories : Mieux vivre

5 commentaires

leseus · 23 août 2017 à 20 08 38 08388

très bien écrit !c’est vrai que la nature est belle mais on ne prend pas assez le temps de la regarder

Agathe · 23 août 2017 à 21 09 49 08498

Magnifique. J’en ai eu des frissons.
J’ai ressenti tout ça il y a à peine quelques heures, dans le jardin botanique de Washington où j’étais si bien 😌 On a vraiment besoin de se reconnecter à la nature!

elyse · 23 août 2017 à 22 10 59 08598

Merci pour ce bel article et pour ta sincérité.

Esther HAUTIN · 21 septembre 2017 à 12 12 32 09329

Très bel article, c’est un plaisir de te lire !
La gratitude envers ce qui nous entoure est probablement la plus positive des émotions, et la plus constructive. A appliquer en conscience au quotidien.
Bonne journée à toi .
Esther

Mon rapport à la Nature : ce qu’elle a changé dans ma vie - L'hebdomadaire de l'entrepreneur · 24 septembre 2017 à 9 09 54 09549

[…] Ma case à soins – Andree Leseur […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *