Quand Tristan du blog «  végan pour les fous » m ‘a demandé “Quel a été le déclic qui vous a motivé à réduire ou stopper votre consommation de viande?”, je me suis dit alors là , je vais tout te raconter! Tristan est un type drôle  et très dynamique, et déjà père de cinq enfants. Alors voilà toute l’histoire.

Les animaux d’élevage

Je suis enfant de paysans. J’ai donc grandi dans une ferme avec des animaux d’élevage, que mes parents tuaient , surtout à partir du jeudi pour vendre: il y avait 8 vaches laitières , des poules pour les oeufs, et toute sorte de volailles pour la viande!

Les animaux de fêtes…

Quand j’étais interne en médecine, il y a eu une grande fête comme on a l’habitude d’en faire, un tonus. Le thème était la ferme. Facile pour moi: la blouse à fleurs de ma grand-mère, des bottes et un fichu sur la tête , le tour était jouer. Un des organisateur, qui me connaissait pour la qualité de mes déguisements , me dit « Andrée, tu pourrais faire mieux, viens avec un petit cochon ou un truc comme ça ».
Aussitôt dit, aussitôt fait: direction une petite porcherie , l’éleveur choisit un petit cochon pour moi , et me voila repartie avec ce petit cochon.
Un de nos amis, prénommé Mickaël ne pouvait pas venir à cette fête. Je décide de prénommer ce petit cochon Mickaël.
Je lui achète un petit collier en strass pour le promener et me voila arrivée à la fête avec ce petit cochon « Mickaël”  et le slogan ” il vaut mieux être accompagnée d’un petit cochon que d’un gros porc”

Au lendemain de la fête, mes parents sont venus chercher Mickaël qui devint ainsi un nouvel animal de la ferme. Quelques mois plus tard, Mickaël arriva dans mon assiette.

Animaux domestiques ou animaux d’élevage.

Enfant, il y avait déjà eu les poules Tic et Tac, le lapin Albert, le mouton Prince.
Prince, c’est un cas particulier. Une mère brebis avait eu 3 agneaux et ne pouvait en nourrir que deux. Ma mère a donc nourrit au biberon ce petit mouton comme elle le faisait pour bien d’autre. Mais celui là était different. Il nous suivait mon frère et moi partout comme l’aurait fait un petit chien, répondait à son prénom. Il était devenu un animal domestique et non plus d’élevage.
Un jour, il n’a plus répondu quand on l’appelait. Mon père a dit à mon frère et moi, qu’il était redevenu sauvage. C’était faux . Il avait été vendu comme les autres pour être mangé. Premier traumatisme d’enfance, je découvrais que mes parents pouvaient me mentir!

Les animaux de ferme.

Revenons à Mickaël: gros choc que de voir ce morceau de viande arrivé dans mon assiette. Chez mes parents, on mange de la viande, trop de viande! Je coupe un morceau de Mickaël, délicieusement cuisiné par ma mère, fondant et délicieux.
Là, je me suis dit que ce n ‘était plus possible!
Ayant quitter la ferme, il m’est devenu impossible de manger de la viande, tout était mauvais.
Finalement, élever des animaux, les tuer sans stress comme disait mon père, car la viande stressée c’est mauvais, je trouve cela correct.
Consommer de la viande à outrance, élevée de manière industrielle et intensive, suremballée, impossible! Aucun sens pour moi.

La nourriture de super marché.

Je n’étais plus gosse de paysans, mais adulte en appartement avec un super marché où aller faire les courses pour me nourrir.
Depuis j’ai emménagé sur une île, et il n’y a quasi pas de viande d’élevage . Pas assez de places pour les pâturages, pas de viande!
Alors aujourd’hui, après ses traumatismes d’enfance, je ne mange plus de viande, cette démarche est plus politique maintenant, et je m’en porte d’autant mieux!

Alors je ne trouve que des bénéfices aujourd’hui à ne plus consommer de viande.

Et toi, t’en penses quoi?

Merci Tristan de m’avoir permis de raconter cette histoire et continue à nous faire profiter de tes astuces et recettes sur ton blog “vegan pour les fous”.

Si tu as aimé cet article, tu peux le partager, le commenter.

Soyez curieux, soyez amoureux.

Du fond du coeur, Merci.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    484
    Partages
  • 484
  •  
  •  
Catégories : Mieux vivre

2 commentaires

Thomas Pechalrieu · 18 décembre 2017 à 16 04 03 120312

Touchant cet artcle Andrée ! 🙂
J’ai également envie de m’améliorer au niveau de mon alimentation, cet article fait réfléchir en ce sens ! 🙂

à bientôt !

Petit Piaf · 18 décembre 2017 à 17 05 50 125012

Super cet article DD , légumes à volontés et fruits , eau , la viande on peut sans passés largement comme le lait c’est pour le veau 😊😊😊à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *