Vidéo 2: 24 questions, 24 vidéos, 24 jours. La case à soins, ça commence quand?

case à soins

Quand elle sera prête: en voila bien une réponse de toubib!
Voilà un extrait du dossier déposé au conseil de l’ordre.. réponse en attente:

Ma case à soins est un cabinet de médecine générale mobile permettant d’assurer la continuité des soins dans un territoire sous-doté.

La médecine itinérante en France est interdite ( art 74 du code de déontologie médicale) :

L’exercice de la médecine foraine est interdit ; toutefois des dérogations peuvent être accordées par le conseil départemental de l’ordre dans l’intérêt de la santé publique.
Toutefois, quand les nécessités de la santé publique l’exigent, un médecin peut être autorisé à dispenser des consultations et des soins dans une unité mobile selon un programme établi à l’avance.
La demande d’autorisation est adressée au conseil départemental dans le ressort duquel se situe l’activité envisagée. Celui-ci vérifie que le médecin a pris toutes dispositions pour répondre aux urgences, garantir la qualité, la sécurité et la continuité des soins aux patients qu’il prend en charge.
L’autorisation est personnelle et incessible. Il peut y être mis fin si les conditions fixées aux deux alinéas précédents ne sont plus réunies.
Le conseil départemental au tableau duquel le médecin est inscrit est informé de la demande lorsque celle-ci concerne une localité située dans un autre département.

Deux possibilités:

-Autoriser la case à soins et son médecin à consulter sur un parcourt défini ensemble .

Ou

-Case à soins itinérante , conseils et entretiens, hors convention et hors “médecine conventionnelle”.

Cette solution est novatrice, jamais expérimentée et ce construit donc chaque jour AVEC VOUS, et POUR VOUS.

 

Ce programme est un pré projet et peut étre modifié en fonction des besoins de tous les partenaires, car ma case à soins est un mouvement pour que chacun devienne acteur de sa santé.

 

Un cabinet médical:

-Un cabinet médical mobile:
-L’équipement: une table d’examen dépliante et 2 chaises
-le véhicule utilitaire qui sert à la tracter sert aussi de salle d’attente si besoin.

Une habitation:

-lit rangé sous la cuisine , à sortir le moment voulu
-Une cuisine équipée, salle de douche , buandrie, toilettes sèches

Respectueuse de l’environnement et autonome:
-autonome en électricité ( panneaux solaire), chauffée au gaz, réserve d’eau 200L, récupération des eaux usées

– Première tiny house de France homologuée .

Mission d’une case à soins :

Permettre à un médecin de se déplacer dans une zone sous dense en fonction des besoins.

-Zones à definir avec l’ARS , CPAM, URPS, conseil de l’ordre
Huit  communes peuvent être raisonnablement retenues en zone sous dotée.

-Remplacer en urgences un médecin absent.
-Remplacer un médecin à sa demande de façon programmée.
-Loger un médecin qui exerce dans une maison médicale sans médecin.
-Fait office de maison médicale et de logement pour un médecin dans une zone sans médecin ni maison médicale

Etude de faisabilité:

Envoi d’un questionnaire à tous les médecins en zones sous dotées et à tous les soignants

Questionnaire:

un médecin itinerant peux se rendre dans votre commune:
Souhaitez vous travailler avec ce médecin?
si oui: de quelle facon? allez au questionnaire ci dessous:

Questionnaire médecins:
Lors de vos indisponibilité en urgence? de  vos congés programmés? En renfort sur votre secteur?

Si vous ne souhaitez pas de renfort, à quelle distance autorisez vous que ce medecin à excercer?:
sur votre secteur?

Questionnaire infirmier:
Pour les patients difficiles sans médecin? Pour tous vos patients car il n y a plus de médecin dans le secteur? A la demande? Apres staff à l’arrivée du médecin?

Questionnaire Mairie:
Pourquoi souhaitez vous travailler avec ce médecin?
Absence de médecin sur votre commune
Médecin retraité exerçant encore
Autre? Démographie de la commune:

Chaque case à soins peut définir sa mission en fonction des spécialités du médecin et de la région

Ma case à soins Seine et Marne Nord.

Bénéficiaires

Communes à definir avec les soignants sur place ( voir questionnaire ci dessus)

Mission de ma case à soins Seine et Marne Nord

-Faire que vous deveniez acteur de votre santé:
-Création d’une association « ma case à soins »
-Avant l’arrivée de ma case à soins dans la commune, organisation d’une journée de formation aux premiers secours pour les habitants volontaires, en présence du médecin de ma case à soins.
-Une réunion publique dans une salle commune sur un thème de prévention choisi par les habitants par commune et par an.(exemple :addiction tabac alcool cocaïne héroÏne
prévention de l’obésité : information sur les aliments, cours de cuisine avec des chefs de la region )

Partage de l’information et du thème choisi sur les autres communes.
-Création de jardin de santé communautaire : un par commune ( partenaire et formateurs à définir une fois sur place), et fabrication de médicaments à base de plantes en collaboration avec les pharmaciens.

-Assurer la continuité des soins.
Soit en partenariat avec les médecins sur place , soit comme médecin traitant en fonction de la zone et de la présence ou non d’un médecin.
-pour 8 communes, sur 44 semaines, présence du médecin de ma case à soins 2 à 3 jours / mois en fonction des besoins et de la démographie des communes.
-soins en zone totalement exclues des soins type bidonville ou camps de refugiés : 2 semaines /an

Obligation de la commune:

-Si absence  de maison médicale sur place, fournir à la case à soins un branchement électricité et eau, des toilettes publiques pour les patients.
-Fournir une salle pour les réunion spubliques
-Fournir une salle pour la formation aux premiers secours
-Cotisation annuelle ( à définir) par jours de présence médicale afin d’assurer les faris de fonctionnement de l’association ( soirées à thème, formation aux premiers secours, création des jardins de santé)

Statut du médecin :
-à définir avec les partenaires
soit médecin salarié des communes ou détaché de l’hopital
soit médecin libéral

Médecin de la case à soins Nord Seine et Marne :
Dr Andrée Leseur?

Pré programme:

-Acceptation du dossier par le conseil de l’ordre, CPAM, URPS : Mars 2018
-Homologation ma case à soins: mars 2018
-Envoi des questionnaires : Avril 2018
-Sélection des communes volontaires :mai 2018
-Formation premier secours: juin 2018
-Mise à disposition ou mutation du Dr Leseur: juin 2018 ?-

 

Voila, j’espère que cet article vous éclaire  sur “ma case à soins”.

Une case à soins, c’est ensemble! 

donc commentez pour mettre votre pierre à l’édifice, pour devenir acteur de votre santé, de votre système de santé.

Et si vous voulez une case à soin près de chez vous, partagez pour que vos amis deviennent à leur tour acteur de leur santé!

Du fond du coeur, MERCI

Soyez curieux, soyez amoureux.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    737
    Partages
  • 737
  •  
  •  

9 Comments

  1. Enfin un peu de bon sens ! Andrée tu es un génie. Cela rendra un vrai service tout en étant pédagogique et en amenant l’homme à devenir acteur de sa santé. Clap clap !

  2. Bravo Andrée ! Magnifique projet !!! J’imagine déjà toutes ces futures Tiny’s médicales sur les routes !! Projet ambitieux, solide, utile, solidaire … j’adore
    Félicitations Andrée pour ton imagination et ta détermination !!!
    Merci pour tout ce que tu vas apporter ! 😀😘😘😘☀️🌸💝

  3. Bravo pour cette belle et généreuse initiative, tout notre soutien pour cette démarche de solidarité active face aux inégalités de soins, pour la médecine de demain humaine et solidaire !

  4. salut Dédé absolument d’accord avec toi sur le principe que les patients chroniques doivent se prendre en charge (ex : le diabétique qui s’ avale 2 bons gros gâteaux et qui compte sur son insuline pour tout remettre en ordre et bien NON ça ne marche pas comme ça ) et des milliers d’exemple comme ça ….Je suis d’accord aussi que le pharmacien peut délivrer tout ce qu’il faut pour soigner un rhume ou un bobo et qu’il n’y a pas besoin d’encombrer le généraliste pour ça . Et qu’avant d’aller passer son dimanche aux urgences et râler on ferait bien de se demander si ça peut pas attendre le lundi pour consulter le médecin . Bref le français a pris l’habitude de donner sa carte vitale et de ne pas payer , il veut tout tout de suite , il a DROIT donc il fait comme ça pour tout .Il y a un énorme travail d’éducation thérapeutique à faire en France et l’ARS a confié cette mission (entre autres ) aux MAISONS DE SANTE qui ne sont pas je le rappelle des maisons médicales ou des cabinets de groupes . A Crouy nous nous sommes battus pour en avoir une , nous l’avons et avons un travail commun à faire sur les dossiers des patients avec leur accord et leur participation sous forme de staff ,ateliers thérapeutiques , prise en charge sportive , utilisation des équipements voisins à la maison de retraite , projet de jardin thérapeutique etc …Mais pour cela il nous faut un médecin coordinateur dans l’équipe , une dynamique ,nous avons plein d’idées mais SANS CE MEDECIN ON EST BLOQUE . De plus nos pharmaciens sont très branchés phyto et HE . Nos objectifs : la prévention ,la prise en charge et le suivi des maladies cardio-vasculaires , du diabète , 2 gros “pavés ” . Pour cela j’ai recruté les professionnels para- médicaux concernés ( diététicienne nutritionniste , pédicure podologue agrémentée pour le diabète , orthophoniste ) en plus des 4 infirmières DE et des kinés . Pour la prévention gynéco nous avons Loyse le jeudi qui fait un excellent travail . Au total 16 professionnels attachés à la maison de santé , chacun travaillant dans son coin car impossible de mettre en place le travail d’équipe prévu et promis à l’ ARS . Je suis étonnée que justement l’ARS ne t’a pas orientée vers la maison de santé , tu pourrais piloter ce projet et l’enrichir avec l’équipe . Tout ce travail intéressant est rémunéré NMR par l’ARS en plus des consultations , la salle de réunion a été prévue pour ça , le logiciel partagé et le poste d’accueil secrétariat aussi . L’Etat sous forme de subventions a tout fait pour que ça fonctionne mais les médecins n’ont pas suivi . A Crouy , le désert médical va s’aggraver en 2018 avec le départ à la retraite de 2 sûr voir 3 médecins proches , l’augmentation rapide de la population sur Crouy et May en Multien + l’effet baby -boum des nouveaux retraités . QU’ALLONS NOUS DEVENIR SANS MEDECIN ? La situation est plus qu’inquiétante … NOUS SOMMES EN ETAT D’URGENCE MEDICALE , NOUS SOMMES SINISTRES à 1 h de Paris et de CDG , incroyable !!!!

    1. Écoutes les vidéos suivantes Martine!oui la résidence de la case a soins sera en Seine et Marne nord Crouy sur Ourcq. Et à 2 médecins. Car à Crouy vous avez déjà un médecin detaché!

    2. Il n’y a plus de médecin nulle part Martine.. pas que à crouy sur ourcq…et le personnes agées et chroniques qui souhaitent vibre chez elle et pas en maison de retraite, qui va les voir, à part toi? non il n ‘y a rien d’incroyable a cela.. on nous a prévenu en première année de médecine que il se passerait cela..et ma premiere année de medecine c’est 1988! tout se passe donc comme prévu sauf que personne ne veut croire!comme avec le rechauffement climatique probablememnt..et que personne ne réagit!car des medecins il n y en aura pas durant les 10 prochaines années! les chasseurs de tête grassement payés par les communes doivent bien rire!ils n’ont pas fini d’etre payés pour chasser car il n ‘y a rien a chasser!je l’ai ecrit dans cet article ou vous pouvez lire la demographie medicale. https://ma-case-a-soins.com/acces-aux-soins-deserts-medicaux/. on en reparle quand tu veux! merci pour tes commentaires!

  5. Waouw ce projet est à tomber de haut! Ça fait tellement du bien les gens qui se bougent comme ça !!! La médecine de demain arrive à grand pas avec Andrééééee et c’est génial de voir tout ça de si près avec le blog !! Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *